AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 à deux, on avance plus vite † lucifer.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
the screamtastique

avatar




ϟ MESSAGES : 464
ϟ INSCRIPTION : 16/11/2012

ϟ AGE : 20 y.o.
ϟ OCCUPATION : student.
ϟ STATUT : compliqué.






MessageSujet: à deux, on avance plus vite † lucifer. Dim 9 Déc - 17:28


com' with me bro'


Y a pas d'miracles, comme pour tout, lorsqu'on veut obtenir quelque chose, il faut s'en donner les moyens. Mon article n'allant pas s'écrire tout seul, il était temps pour moi de faire quelques recherches supplémentaires. Mon but n'était pas de pondre un ramassis de futilités sur le meurtre de Jersey, d'écrire trois lignes sur sa biographie et de décrire le meurtre pour ensuite laissez la gazette de Woodsboro s'en acquérir les droits et ainsi ne même pas voir mon nom s'afficher en première page du quotidien de la ville. Il était hors de question que cette fois-ci, je laissais cet abruti de collègue me voler à nouveau la première page. Après avoir passé plusieurs heures à soudoyer mon boss pour qu'il m'offre la pleine charge de l'affaire du meurtre de Williams, il était temps de faire mes preuves. Après avoir patauger dans la semoule pendant plusieurs jours, à chercher des équivoques, des indices ou des suspects là où même la police pêchait, j'avais opté pour une nouvelle approche. C'est ainsi que j'avais fait la rencontre de plusieurs personnes différentes. Différentes mais avec un seul et unique point commun ; la victime. Je voulais recueillir le maximum d'informations sur Jersey mais aussi sur sa vie à Woodsboro. Sur les gens qu'elle fréquentait et sur les personnes susceptibles de lui en vouloir. C'est de manière un peu gauche que j'avais abordé les proches en question... rappelant à leurs mauvais souvenirs le meurtre de leur amie, survenu un mois plus tôt. J'avoue que j'avais laissé de côté mon humanité lors de ces investigations, allant jusqu'à blesser plusieurs personnalités fragiles et peu amènes. La plus sensible ? Bianca, mais en ce qui la concernait, j'avais plutôt bien rectifier le tir puisqu'aujourd'hui, nous étions devenus dépendants l'un de l'autre. Peu importe, l'essentiel était qu'aujourd'hui, j'avais décidé de me rendre au librarium... ministère de la culture à Woodsboro puisque la plus grande bibliothèque du coin. En poussant les portes, je fus surpris par l'atmosphère qui s'en dégageait, calme, sereine, tranquille. En prenant place à l'un des pupitres, je me surpris à sourire, retrouvant brusquement de vieux réflexes... A mes débuts, le journalisme était pour moi avant toute une source inépuisable de recherches et d'investigations, c'était ce qui me plaisait le plus dans ce métier. Avec le temps, j'avais appris à tirer les bonnes ficelles, à rencontrer les bonnes personnes. En arrivant à Woodsboro, j'avais d'ailleurs fait la connaissance de Samuel, un enquêteur, policier, veuf et nouveau en ville. Nous avions souvent été amené à interagir ensemble sur plusieurs enquêtes, puisque le journalisme était intiment lié au métier de policier. C'était comme ça que nous avions d'abord fait connaissance, n'échangeant que des brides de conversations et d'informations. Et puis, avec le temps, nous partagions un peu plus, jusqu'à prendre des pots ensemble en dehors de nos heures de job. Sam' était un ami, sur qui je savais pouvoir compter. C'était peut-être pour ça que je l'avais cordialement invité à me rejoindre pour cette journée d'investigation dans les archives de la ville. Il était de mon devoir de journalisme de faire preuve d'ouverture d'esprit... si un cas similaire avait déjà eu lieu en ville, il fallait que je sois au courant. Peut-être le meurtrier était-il tout simplement entrain de faire un remake de ce qui avait déjà eu lieu. C'était donc tout affairé à mes propres affaires, parcourant des ouvrages anciens que Samuel me rejoignit, ce jour-là, dans la quiétude du librarium de Woodsboro.

_________________

    uc.


Dernière édition par Eden Garcia le Lun 10 Déc - 7:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Invité



MessageSujet: Re: à deux, on avance plus vite † lucifer. Dim 9 Déc - 18:20

Depuis qu’il était venu ici, à Woodsboro, il n’avait eu affaire qu’à des petites enquêtes de bas-étage, et aujourd’hui, il avait eu le droit de travailler sur cette affaire si parfaitement ficelé. Il pouvait enfin donner libre à cours à ses capacités juridiques et policières afin de mener à bien ce droit qu’on lui avait accordé, et il pouvait constater que son ami Eden pouvait être d’une aide plus que précieuse. Il l’avait rencontré il y a quelques années. Deux ans, ou peut-être trois, mais en tout cas, ils avaient réussi à s’apprécier, même s’il était vrai que le garçon était bien plus jeune que Samuel. Malgré tout, leur différence d’âge n’empêchait pas le plus vieux de considérer Eden comme son égal, sans distinction d’âge et comme si ils s’étaient toujours connu. L’enquête venait d’ouvrir et il pataugeait complètement. Aucun indice n’avait été découvert sur le lieu du crime. Ni cheveux, ni poils, ni traces d’ADN, rien du tout. Mais la facilité avait été de dresser le profil psychologique du tueur, car il avait eu l’air d’avoir un mode opératoire bien particulier. Et quand il s’approcha de la table où était installé son ami, il lui posa devant lui un gobelet de café, sachant aussi bien l’un que l’autre que nous allions passer des heures dans les bouquins et les vieux journaux. Il but une gorgée de son propre café serré, et il le reposa, sans salir quoique ce soit. « Bon, j’ai pu avoir contact avec un expert criminologue et il a déduit certains trucs qui paraissaient évidents. L’assassin est quelqu’un de réfléchi, de calme et de sournois. Il aime jouer. Il doit avoir une enfance très rose, je pense. Quelque chose qui lui a permis de s’exalter du malheur des autres. Il a du être le genre d’enfant et d’adolescent à se moquer des autres. On peut déjà partir sur ça. Tu as trouvé quelque chose dans les journaux ? » Il prit la pile de revues pour feuilleter quelques pages par ci et par là, voyant les endroits que son cadet avait noté pour que je lise l’article, essayant de repérer d’étranges coïncidences. Il ne fallait absolument pas que les détails soient laissés au hasard, alors Samuel prit sa paire de lunettes, que d’autres auraient pu trouver ridicule, et il les posa sur son nez, pour commencer à déchiffrer chaque article. Il avait pu mettre la main sur un meurtrier vieux d’une centaine d’année qui aurait pu inspirer notre cher ami assassin, mais trop d’indices différaient pour faire une comparaison justifiée. « Tu as trouvé quelque chose d’intéressant ? » Il s’étira le dos pour pouvoir se mettre à l’aise car les deux hommes allaient rester là quelques longues heures à faire marcher leurs cerveaux ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
the screamtastique

avatar




ϟ MESSAGES : 464
ϟ INSCRIPTION : 16/11/2012

ϟ AGE : 20 y.o.
ϟ OCCUPATION : student.
ϟ STATUT : compliqué.






MessageSujet: Re: à deux, on avance plus vite † lucifer. Dim 9 Déc - 19:42

Samuel fit interruption dans la pièce en silence, si discrètement que je ne le remarquai pas jusqu'à ce qu'il déposa un gobelet de café sur la table, devant moi. Mes yeux se levèrent vers lui, un léger sourire se dessina sur mon visage comme pour le saluer avant qu'il ne s'assoit en face de moi. Mes yeux quittèrent alors son regard pour se poser sur le café, mes mains entourèrent le gobelet, y savourant la chaleur, avant de porter la boisson à mes lèvres une première fois. Sam' me fit alors part de ses découvertes, de son entretien avec un collègue dans la criminologie. Je le laissai finir avant de poser ma boisson sur la table. Lorsqu'il me demanda ce que j'avais pu trouvé d'intéressant, je ne pus m'empêcher de pousser un long soupire. Rien ! J'avais passé la matinée à éplucher une dizaine d'articles mais sinon un cas de démence survenu des années plus tôt où un malade avait volontairement assassiné sa belle-mère, il n'y avait rien qui pouvait se rapporter au meurtre de Jersey... sinon un article que je poussai alors devant Samuel. « J'ai fais chou blanc... » mentionnai-je avant de poser mon doigt sur l'article en question. « Sauf peut-être cet article... Un drame survenu y a un an, une étudiante retrouvée morte. Mais là encore, personne a su dire comment, ni pourquoi, ni comment. L'enquête a abouti à un non-lieu et la police à fait part d'un suicide... » Sam avait peut-être traité l'affaire, puisqu'il était arrivé à Woodsboro avant moi. Cette affaire avait eu lieu l'année passée, elle avait soulevé une vague d'interrogations mais c'était très rapidement tassée. La seule coïncidence ? L'adolescente en question avait l'âge de Jersey et fréquentait les mêmes classes. « T'as mal dormi ? T'as petite mine. » M'inquiétais-je alors en levant les yeux vers Sam, observant avec plus d'attention son visage fatigué.

_________________

    uc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Invité



MessageSujet: Re: à deux, on avance plus vite † lucifer. Dim 9 Déc - 20:10

    Il prit l’article en question pour le lire en le survolant, car en effet, Samuel avait pu travailler sur cette affaire, mais juste en second plan. Il se rappelle de la découverte du corps, mais aussi du fait qu’ils n’avaient rien pu trouver sur ce qu’il s’était réellement passé. Nous savions tous que le suicide était juste une option qui avait été soulevé pour pouvoir clore l’affaire qui ne faisait que tourner en rond, mais elle était la solution la plus plausible. C’était lui qui avait permis de trouver le corps, car comme tous les matins, il était parti faire son footing à cinq heures pour être en forme. Il avait prit un café pour être en forme, et au détour d’un croisement, il avait trouvé un corps éventré, au milieu de la croix que formé la route. Quelque chose de très… rituel, peut-on dire. Il avait ensuite agi par instinct, barricadant le périmètre par des chaises de chez lui avant de prévenir la police. C’était un sujet qui avait été traité avec délicatesse car il était vrai que la famille de la victime était native de la ville de Woodsboro. Il avait été la fibre psychologique, et l’appui mental des parents qui s’étaient beaucoup reposé sur le dos de Samuel, même si il n’avait pas l’étoffe d’un psychiatre. Il avait tout fait pour s’éloigner de cette famille mais aujourd’hui, elle était toujours et constamment avec lui, comme pour lui gratifier quelconque victoire. Peut-être celle d’avoir su les écouter à un moment de leur vie où ils en avaient eu le plus besoin. Ses souvenirs là, il les aurait toujours. Il avait eu beaucoup de peine. Elle avait eu quoi… dix-neuf ans ? Et la violence extrême des coups avaient été dit porté par elle-même sous un coup de folie. Conneries. Mais l’affaire avait été trop longue à aboutir, et ils avaient dû la clore. « Je pense que l’on peut en tirer quelque chose. Je ne crois pas vraiment aux coïncidences, donc je peux toujours fouiller dans les archives du commissariat. » Il referma l’article mais y mit un post-it pour se rappeler qu’il était important. Il finit son café rapidement, et passa une main sur son visage où pousser une vieille barbe de trois jours. Il n’avait pas beaucoup dormi pour essayer de comprendre ce soudain meurtre, et il soupira, en passant une main dans ses cheveux et les balancer en arrière. « Ouais non… Ca va. J’suis juste crevé. Je dors trop peu en ce moment. J’ai l’impression de devoir suspecter tout le monde. Cette ville est si petite que t’as l’impression que tout le monde va te tuer. On va devoir commencer à interroger ses proches. Ca ne va pas être facile. » Il prit un papier, et un stylo pour pouvoir lister les membres de sa famille. Et il y en avait un paquet. Un arbre généalogique à compléter de toute urgence pour permettre à une famille de trouver enfin la paix. Il releva la tête. « Et toi ? Comment tu vas en ce moment ? »
Revenir en haut Aller en bas
the screamtastique

avatar




ϟ MESSAGES : 464
ϟ INSCRIPTION : 16/11/2012

ϟ AGE : 20 y.o.
ϟ OCCUPATION : student.
ϟ STATUT : compliqué.






MessageSujet: Re: à deux, on avance plus vite † lucifer. Lun 10 Déc - 7:56

Samuel était un flic très professionnel. Avec le temps, j'avais pu remarquer qu'il avait une forte tendance à l'autodestruction lorsqu'il s'agissait de mettre de côté sa propre vie et son bien-être au détriment d'une affaire qui coinçait. Il était parfois trop professionnel, voulant à tout prix retrouver le fin mot de l'histoire, quitte à y passer des heures entières, des journées entières, des semaines mêmes. Il était ce que j'avais toujours admiré chez les autres. Il n'était que détermination et ambition. Et moi ? Moi j'm'en étais nourri. D'une certaine façon, en le rencontrant, j'avais fait la connaissance de celui que j'espérais devenir à son âge. Ouais, cette même différence d'âge qui parfois nous rendait si différent, mais toujours complémentaire. Il était ce que j'aspirais à devenir, son sérieux me bluffait à chaque nouvelle enquête. Maintenant qu'une nouvelle enquête débutait, j'avais tout le loisir de l'observer et de m'amuser à prendre exemple sur son professionnalisme. Lorsqu'il prit l'article que je lui donnais, je le regardai faire sans broncher. Les deux affaires n'étaient certainement pas liées, mais sur l'échelle du morbide, elles atteignaient toutes les deux un bon huit sur dix. Du coup, j'avais décidé d'en faire un petit lien, chose que Samuel comprenait apparemment et, mieux encore, approuvait. « T'sais, elles ont peut-être rien à voir l'une avec l'autre mais sait-on jamais. C'est toujours bien de fouiller un peu... Et puis, on n'a pas grand chose d'autre en ce moment. » je poussai alors un long soupire. Mais au taf', les dires allaient bon train. A cette allure, l'enquête serait close et aboutirait aussi sur un non-lieu. Pourtant, j'étais sûr que nous étions passés à côté de quelque chose de capitale, un petit rien qui ferait aujourd'hui toute la différence. Déjà deux mois que le corps était en examen, pourquoi la police ne parvenait pas à dégoter ne serait-ce qu'une bride d'information sur ce qu'il s'était passé cette nuit là. Mes yeux se calquèrent dans ceux de mon interlocuteur lorsque ce dernier répondit franchement à ma question. Je bus une nouvelle gorgée de café en l'écoutant me dire que l'enquête avait tendance à nuire à ses nuits... ce que je pouvais comprendre puisque moi aussi, elle avait tendance à me hanter depuis quelques temps. « Tu penses que c'est quelqu'un de proche ? » C'était une question que je ne m'étais encore pas posée. Après tout, le tueur était peut-être un camarade de la victime, quelqu'un de son entourage ? Et si Bianca était suspectée, elle aussi ? Je n'avais jamais regardé l'enquête de ce point de vue. Et Sam venait de réveiller une tonne d'interrogation que, déjà, nourrissait mon esprit. Peut-être avais-je fait fausse route en suspectant quelqu'un qui en voulait à la victime, peut-être s'agissait-il juste d'un crime romantique ? La question de Sam me fit sortir de mes pensées. J'esquissai un petit sourire sans le quitter des yeux, reposant ma boisson devant moi. « Je fais aller. J'crois qu'on n'a pas trop l'choix même si cette enquête fini par me rendre dingue. » Je pouffai doucement, à trop se poser de questions, nous finirions par perdre la boule... « J'en peux plus d'éplucher tous les jours une tonne de courrier de la part de quidams qui se sentent l'âme d'un Sherlock Holmes et qui veulent nous rendre service en nous faisant part de leurs suspicions... »

_________________

    uc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Invité



MessageSujet: Re: à deux, on avance plus vite † lucifer. Lun 10 Déc - 17:21

    Son travail était toute sa vie. Comment est-ce qu’un être humain pouvait consacrer sa vie à un travail qui au final allait payer une retraite qu’il aurait du mal à prendre ? Il n’en avait strictement aucune idée mais ce n’était pas ce qu’il lui faisait peur. Il voyait en Eden une jeunesse qui lui manquait un peu car il voyait sa vie défiler devant ses yeux. Il représentait presque la pureté, la sagesse et la douceur, car il était comme un petit frère qu’il voulait protéger. Mais pourquoi est-ce qu’il n’était pas comme ça ? Pourquoi avait-il choisi cette route si négative ? Il aurait pu trouver un autre travail, loin des malheurs et sa femme serait sûrement encore en vie, mais il n’avait qu’une idée en tête, c’était de finir cette enquête pour passer à une autre. Et il savait que son cadet pouvait l’aider à se construire une vie qu’il avait perdue. Au moins, il était sûr qu’il n’allait pas le perdre. Il n’allait pas se marier avec lui, non ? L’amitié se brise rarement. Il se concentra ensuite sur le journal en question, après la remarque de son amie et acquiesça ses dires, avec un froncement de sourcil. Il passa sa langue entre les lèvres, et se leva rapidement pour aller à la machine à café. Il fit tomber deux gobelets et revint avec deux cafés à la main. « J’pense que tu as raison. J’en suis sûre même. Je te passerais le dossier discrètement pour que tu fasses des recherches dessus. » Il vit la lumière s’estomper petit à petit et alluma tranquillement la lampe pour pouvoir s’éclairer. Il gratta un calepin avec son stylo à une vitesse trop rapide pour quelqu’un de normal, et il soupira de bien-être. « J’adore ce boulot. J’adore ce travail, mon dieu. »

    Il fit la liste, avec l’aide d’un annuaire, de la famille proche de Jersey, et il remarqua des noms qu’il ne connaissait pas auparavant. Il raya ensuite les noms des personnes qu’il avait déjà interrogées pour se concentrer sur les autres. Il releva la tête et tendit la feuille à Eden. Et dans la liste, le prénom de Bianca était en tête de liste. Pour Samuel, ce n’était pas bien grave, mais pour Eden, c’était sûrement tout autre chose. « Tu m’étonnes. Ils doivent s’exciter de l’affaire en cours. On devrait se prendre une journée pour dormir, je crois. »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
the screamtastique

avatar




ϟ MESSAGES : 464
ϟ INSCRIPTION : 16/11/2012

ϟ AGE : 20 y.o.
ϟ OCCUPATION : student.
ϟ STATUT : compliqué.






MessageSujet: Re: à deux, on avance plus vite † lucifer. Mar 11 Déc - 12:35

La ténacité avec laquelle travaillait mon interlocuteur me surprenait toujours un peu plus. Je le regardai faire avec une admiration discrète mais appuyée. Il se leva de son siège pour se servir un nouveau café, café qu'il n'hésita pas à me servir aussi. D'un signe de tête, simplement, je le remerciais avant de le regarder prendre l'annuaire. En me répondant, il prit le temps d'écrire une liste, rapidement. Sa dernière remarque me fit sourire, étouffant un petit rire entre mes lèvres. « J'vois ça... » Discrètement, il me donna la liste tout en répondant à mes derniers propos. Tout en l'écoutant me suggérer de prendre une journée de repos, mes yeux se portèrent sur la liste des proches de la première victime. En tête de liste ? Bianca Applewhite... Mon coeur ne fit qu'un bond dans ma poitrine. A l'idée que Sam' interroge la jeune femme, je sentis mon estomac se serrer. Connaissant le jeune homme, sa détermination et sa manière un peu brusque d'appréhender les affaires, j'eus soudainement peur que sa manière de procéder n'effraye d'avantages mon amie, déjà terriblement ébranlée par les récents évènements. Déglutissant avec peine sur ma chaise, je me fis tout petit, presque distant. J'aurai de la peine à convaincre Sam' de laisser Bianca tranquille, le connaissant, il ne tiendrait pas rigueur de mes propos et puis... lui avouer que je la fréquentais n'aurait qu'empirer la situation, plaçant la jeune femme en tête de liste des suspects. Quoi de mieux que de fricoter un journaliste pour éviter de trop être exposer et ainsi, passer entre les mailles du filet de la police. Pour un tueur, c'était le plan idéal... mais Bianca ne pouvait être à l'origine de tout ça, ce n'était techniquement pas possible, vraiment pas. Levant mes yeux vers Samuel, je pris une décision que, peut-être, je regretterai plus tard. « Ouais, ça serait pas du luxe... Tu as besoin d'un coup d'main ? » Haussant un sourcil, je pointai du doigt sa liste. « J'veux dire pour interroger ces personnes ? Je peux en prendre une partie si tu veux. » Non, je n'avouerai pas à Sam que je fréquentais Bianca, je voulais à tout prix de la mettre sous les feux de la rampe, quand bien même cela pouvait être dangereux pour moi, comme pour elle. Autant me la jouer subtil, sur ce coup, en espérant que Sam accède à ma requête.

Spoiler:
 

_________________

    uc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Invité



MessageSujet: Re: à deux, on avance plus vite † lucifer. Mar 11 Déc - 18:28

    Il fronça les sourcils pour appréhender cette liste, et il fouilla les photos de classe des archives de la bibliothèque. Et bingo, il trouva ce qu’il cherchait. La première personne à interroger allé être Bianca. Elle était très proche de la victime et c’était une potentielle suspecte. Mais quel alibi aurait-elle ? Elle était sa meilleure amie, et il savait qu’il pourrait attaquer sur ça. Il ne la connaissait pas, mais il s’en foutait. Ses manières n’étaient peut-être pas les plus tendres, mais il pourrait avoir les informations convenues, et complété un dossier qui peinait à se remplir. Il releva la tête, et soupira. « Je pense m’attaquer à cette fille, Bianca. » Il entoura son nom en rouge pour se rappeler, et il chercha son adresse en appelant quelques contacts. Il reprit la lecture du journal, car sa manière d’apprendre, c’était de se répétant les phrases. Et plus il en saurait sur le journal, plus la coïncidence se ferait clair. Il surligna un lieu avec son surligneur bleu, et tendit le journal à Eden. « Regarde. Le meurtre du journal s’est passé dans un lieu que fréquentais Jersey. La coïncidence est assez flagrante, en fait. » Il se dit qu’il était temps d’aller rendre visite à ce lieu un peu sordide accueillant des Rave Parties. Un lieu tellement pourri que même le plus toxicomane des hommes n’oserait pas s’y aventurer. C’est pourquoi il prit son temps avant d’y aller. Et la proposition de son ami pour l’aider tombait à point. « Accompagne-moi là bas. Ca serait cool, comme ça, je pourrais mener mon enquête approfondie. On couvrira les arrières de l’autre. » Il regardait la table en souriant. Elle était totalement en bordel, avec des feuilles volantes et des stylos de partout, avec des gobelets au fond de marc à café. Une vraie porcherie. Mais c’était plutôt amusant car on pourrait presque croire à une vieille série américaine entre deux hommes qui élucident un meurtre. C’était en fait ça. Ils élucidaient un meurtre. Et pas des moindres.
Revenir en haut Aller en bas
the no ones

avatar


ϟ MESSAGES : 22
ϟ INSCRIPTION : 19/11/2012






MessageSujet: Re: à deux, on avance plus vite † lucifer. Mer 12 Déc - 18:28


téléphone de Samuel


décris tes actions de manière brève (3 lignes suffisent)
Eden n'intervient plus dans le sujet jusqu'à la fin de l'appel
cherche à savoir de qui il s'agit, ne répond pas à ses questions.

_________________

    he's gonna kill you all !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Invité



MessageSujet: Re: à deux, on avance plus vite † lucifer. Mer 12 Déc - 19:24

Il était en train de lire le journal quand il entendit son téléphone sonner. C’était une chanson qu’il connaissait particulièrement, et il adorait laisser durer le suspense mais… quand il vit le nom de la personne, il fronça les sourcils. C’était quoi ce délire ? Jersey Williams était en train de l’appeler. Il se dit que ça devait être une mauvaise blague, et il fit glisser la touche pour pouvoir répondre. « Nightingale, à l’appareil. »
Revenir en haut Aller en bas
the no ones

avatar


ϟ MESSAGES : 22
ϟ INSCRIPTION : 19/11/2012






MessageSujet: Re: à deux, on avance plus vite † lucifer. Mer 12 Déc - 19:44

« Comment avance ton enquête Samuel ? »

_________________

    he's gonna kill you all !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Invité



MessageSujet: Re: à deux, on avance plus vite † lucifer. Mer 12 Déc - 20:59

Il fronça les sourcils, ne comprenant pas réellement ce qu'il se passait. Ce n'était pas la voix d'une jeune fille, encore moins celle de Jersey, car elle était morte. Il releva la tête, pour regarder autour de lui, et il serra légèrement le poing. Il regarda Eden pour lui faire comprendre qu'il y a un souci, et il se lève pour aller parler un peu plus loin. « Qui êtes-vous ? »
Revenir en haut Aller en bas
the no ones

avatar


ϟ MESSAGES : 22
ϟ INSCRIPTION : 19/11/2012






MessageSujet: Re: à deux, on avance plus vite † lucifer. Mer 12 Déc - 21:30

« As-tu envie de mourir aujourd'hui, Samuel ? »

_________________

    he's gonna kill you all !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Invité



MessageSujet: Re: à deux, on avance plus vite † lucifer. Jeu 13 Déc - 9:36

Il était perdu. Qui était au bout du fil ? Qu'est ce qu'il se passait ? Il fallait absolument que Samuel résolve cette enquête, mais il fallait le faire avec le sang-froid qu'il avait toujours possédé. Et même si la situation était très effrayante, il se devait d'être professionnel. Voire un peu trop. « Ce n'est pas dans mes projets. » Il pinçait ses lèvres, en regardant toujours autour de lui. Il s'approcha de la table où il était pour protéger Eden. Au cas où.
Revenir en haut Aller en bas
the no ones

avatar


ϟ MESSAGES : 22
ϟ INSCRIPTION : 19/11/2012






MessageSujet: Re: à deux, on avance plus vite † lucifer. Jeu 13 Déc - 15:53

« Veux-tu savoir quels étaient les derniers mots de cette pauvre Jersey, juste avant que je ne la poignarde ? »

_________________

    he's gonna kill you all !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Invité



MessageSujet: Re: à deux, on avance plus vite † lucifer. Jeu 13 Déc - 17:03

Il était tremblant. Il n'avait pas compris qu'au bout du fil, c'était l'assassin de Williams. Il pensait que c'était juste petit malin qui se foutait des autres, et là, il avait la preuve qu'il était en lien direct avec le meurtrier. Il était temps de déployer toute son attention à son mystérieux interlocuteur. « T'aimes jouer à cache-cache, à ce que je vois. Tu sais...» il se mit à marcher entre les différents rayons de la bibliothèque, comme pour chercher une certaine inspiration. « Je pense juste que t'as pas encore les couilles d'affronter la réalité en face. » Il risquait gros, à provoquer cette personne. Mais il devait tout tenter.
Revenir en haut Aller en bas
the no ones

avatar


ϟ MESSAGES : 22
ϟ INSCRIPTION : 19/11/2012






MessageSujet: Re: à deux, on avance plus vite † lucifer. Ven 14 Déc - 7:36

« Ce n'est que le commencement, Samuel ! Jersey n'était qu'une mise en bouche et je te conseille de ne pas t'aventurer sur mon terrain de jeu... Ce n'est plus qu'une question de temps. »

_________________

    he's gonna kill you all !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Invité



MessageSujet: Re: à deux, on avance plus vite † lucifer. Ven 14 Déc - 10:24

Il soupirait fortement. L'autre interlocuteur allait sûrement l'entendre. Il avait peur, là. Il savait qu'il avait un monstre au bout du fil mais il ne pouvait rien y faire. Il avait juste à devoir répondre aux questions. Non. Ce serait rentrer dans son jeu. Il devait découvrir qui était le criminel. « J'ai une question pour toi. Quand tu commets un crime, fais-tu attention aux détails que tu laisses sur le lieu en question ? » Il devait gagner du temps, et essayer de récolter le plus d'informations possibles.
Revenir en haut Aller en bas
the no ones

avatar


ϟ MESSAGES : 22
ϟ INSCRIPTION : 19/11/2012






MessageSujet: Re: à deux, on avance plus vite † lucifer. Ven 14 Déc - 10:54

« Arrête tes investigations et laisse tomber l'affaire Samuel, où tu seras le prochain sujet d'article de ton ami... »

_________________

    he's gonna kill you all !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Invité



MessageSujet: Re: à deux, on avance plus vite † lucifer. Ven 14 Déc - 12:17

Comme si il allait abandonner un tel cas... Surtout que maintenant, ça devenait personnel. Il n'allait pas parler de ce coup de fil à Eden pour éviter de le paniquer, mais il s'assit à une table plus loin, le regard sur son petit frère, au cas où il lui arriverait quelque chose, à cet instant. Il serra le poing. « Si tu me connais si bien, tu sais très bien que je n'abandonnerais pas. Donne moi un indice. Qu'on joue un peu. »
Revenir en haut Aller en bas
the no ones

avatar


ϟ MESSAGES : 22
ϟ INSCRIPTION : 19/11/2012






MessageSujet: Re: à deux, on avance plus vite † lucifer. Ven 14 Déc - 13:10

fin de l'appel


Samuel, tu peux reprendre ton rp là où tu l'avais laissé.
Eden, tu pourras intervenir dès que Samuel aura répondu à ce poste.
Conséquences de l'appel ; hypothétiquement, quelqu'un de l'entourage de Samuel va mourir !

_________________

    he's gonna kill you all !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Invité



MessageSujet: Re: à deux, on avance plus vite † lucifer. Ven 14 Déc - 13:41

Il regarda son portable, et il tapa du poing sur la table ce qui fit sursauter les personnes qui été autour de lui assez violemment. Il en avait assez de ce jeu. Il n’avait pu obtenir aucune information concernant cet étrange meurtrier. Mais il avait besoin d’extérioriser ce foutu démon qui le bouffait de l’intérieur. Il était en colère, là. Et il avait peur. Il avait pour Eden. Il avait peur pour Primrose. Il avait aussi peur pour Rapunzel. Quel était la conséquence de tout ça ? Il n’en savait rien, et il ne le saurait que trop tard, il en était persuadé. Il fallait absolument qu’il calme ces tremblements, et il préférait sortir du Librarium pour aller se fumer une cigarette. C’était très rare, ce genre de geste de la part de Samuel mais là, c’était presque un cas d’extrême urgence. Il venait de parler à l’assassin dont tout le monde avait peur. Il avait l’impression de faire un bad trip et regardait autour de lui car il semblait presque paranoïaque. Ca ne lui ressemblait pas, de flancher, mais il ne pouvait s’en empêcher. Il commençait à avoir peur. Non pas pour sa vie, mais pour celle de ses proches. Il était terrorisé à l’idée de les perdre comme il avait perdu sa fiancée. Il voulait croire que ce n’était qu’un rêve, et il voulut vérifier ses derniers appels pour ça. Il regarda et… ce n’était pas une blague. Il avait un appel manqué de « Jersey Williams. » et il ne put que froncer les sourcils. Il resta dehors quelques minutes puis entra à nouveau dans le lieu d’enquête de lui et son ami Eden. Il s’installa à la table, et il posa son téléphone sur celle-ci, au cas où il reçut un autre appel. Il n’était pas du tout dans son assiette. Il avait juste envie de se bourrer la gueule jusqu’au coma éthylique et s’envoyer en l’air avec autant de filles qu’il souhaitait. Mais sa raison lui imposait de rester là, car malgré l’attraction de terreur qu’il y avait en lui, il fallait qu’il sache à qui il avait eu affaire.

Il releva la tête vers Eden pour lui parler. « Pendant mon absence, tu as trouvé quelque chose ? » Il récupéra le journal qu’il était en train de lire pour surligner les passages les plus importants. Malheureusement pour lui, il tremblait. C’était involontaire alors il ferma le poing et finit son café rapidement. Ce n’est pas ça qui allait aider son corps à se calmer, mais il but le gobelet cul sec. Il était froid, et il fit la grimace. Il était surexcité. Il fallait qu’il redescende sur Terre pour ne pas inquiéter son ami plus que ça. Mais connaissant Eden, il avait du observer ses faits et gestes en remarquant que rien n’allait. Et c’est ce qu’il redoutait. Que son ami lui pose des questions auxquelles il ne voudrait pas répondre pour le préserver de tous les malheurs qui risquaient d’arriver. « Désolé de l’attente au fait, c’était un… » Il pensa au mot « ami » mais il se dit que ne pas dire un mensonge complètement allait le sauver un peu. « Une connaissance. » Il pinça encore ses lèvres légèrement, et il serra le poing pour ne pas montrer ses tremblements.
Revenir en haut Aller en bas
the screamtastique

avatar




ϟ MESSAGES : 464
ϟ INSCRIPTION : 16/11/2012

ϟ AGE : 20 y.o.
ϟ OCCUPATION : student.
ϟ STATUT : compliqué.






MessageSujet: Re: à deux, on avance plus vite † lucifer. Mar 18 Déc - 13:19

Il s'apprêtait à lui mettre son véto, genre lui avouer qu'il avait déjà questionné Bianca et qu'il était donc inutile de s'y reprendre une seconde fois surtout vu l'état déplorable dans lequel la jeune femme se trouvait, mais Eden fut coupé dans son élan. Au moment même où il ouvrit la bouche pour balancer à Samuel tout ce qu'il avait sur le coeur, le portable de ce dernier se mit à sonner. Gardant le silence, il vit son compère se redresser sur ses jambes et quitter un instant leur table. Le suivant du regard, Eden était perplexe. Qui donc pouvait bien le déranger à cet instant précis et surtout, pour quelles raisons ? En fait, tout être humain normal n'aurait pas prêté plus attention que ça à ce qu'il se passait mais journaliste jusque dans le sang, Eden devait avouer que le comportement de Samuel face à ce téléphone était plus qu'étrange. Le fait qu'il se soit éloigné prouvait aussi qu'il s'agissait d'un appel important et non d'un appel bénin... Le suivant du regard, il observait le moindre de ses faits et gestes, jusqu'à essayer de lire sur ses lèvres, mais impossible ! Lorsque son ami raccrocha son téléphone et revint vers lui, Eden baissa les yeux... comme prit en flagrant délit d'espionnage ! Il parcouru les lignes de l'article sans y prêter attention, trop occupé à se torturer l'esprit pour tenter de deviner ce qu'il venait de se passer. Samuel prit place face à lui et joua la carte de l'indifférence, allant jusqu'à lui demander s'il avait trouvé quelque chose d'autre. Secouant son visage de gauche à droite, Eden esquissa un petit sourire. « Non, rien du tout... je stagne ! » osa-t-il lui répondre presque vexé que Samuel ne le mette pas d'avantage dans la confidence. Et puis brusquement, il revint sur le sujet... avouant alors qu'il ne s'agissait que d'une simple connaissance. « D'accord... » Il soupira en passant une main dans ses cheveux. De toute façon, Samuel n'était pas prêt à en dévoiler d'avantage. Autant se faire une raison ! Il planta à nouveau son regard sur le journal devant lui et poussa un profond soupire. « J'suis okay pour t'accompagner là-bas... » lui dit-il en référence à la proposition de Samuel avant qu'il ne prenne son téléphone. Eludant le sujet Bianca en espérant que le policier en fasse abstraction et qu'il n'en reparle plus.

_________________

    uc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: à deux, on avance plus vite † lucifer.

Revenir en haut Aller en bas
 

à deux, on avance plus vite † lucifer.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HORS JEUX :: les archives-